Secteur privé > Salariés compétents en P.R.P

Depuis le 1er juillet 2012, et quel que soit l’effectif de l’entreprise, tout employeur a l’obligation de nommer un responsable sécurité dans son entreprise.

Cette obligation est posée par l’article L 4644-1 du code du travail.

« L’employeur désigne un ou plusieurs salariés compétents pour s’occuper des activités de protection et de prévention des risques professionnels de l’entreprise. » ….Le ou les salariés ainsi désignés par l’employeur bénéficient, à leur demande, d’une formation en matière de santé au travail dans les conditions prévues aux articles L.4614-14 à L.4614-16».

Depuis le 1er juillet 2012, et quel que soit l’effectif de l’entreprise, tout employeur a l’obligation de nommer un responsable sécurité dans son entreprise.

Durée de la formation : 14 heures / 2 jours.

Prérequis : aucun

Mais une formation de SST est fortement recommandée

Nombre de participants : 3 minimum, 12 maximum

Formation en inter ou intra entreprises

Encadrement :

La formation est dispensée par l’un de nos formateurs consultants, titulaire au minimum d’un niveau DUT en hygiène et sécurité au travail et d’une expérience de terrain de plus de 5 ans en entreprise.

Programme de formation

Les enjeux de la sécurité et les obligations légales.

L’organisation et les acteurs de la prévention.

Les documents obligatoires

  • la fiche d’entreprise
  • Le registre d’établissement et documents annexes.
  • Le document unique.
  • Le plan annuel de prévention.
  • Le règlement intérieur.

Identification des principaux risques dans l’entreprise. 

  • L’incendie exploitions
  • Circulation dans l’entreprise et en mission.
  • Manutention manuelle et mécanique.
  • Travail sur écran.
  • Les produits chimiques et déchets.
  • Les chutes de plein pied et chutes de hauteur
  • Les risques psycho sociaux
  • Liste non exhaustive  en fonction des entreprises

Les principes généraux de la prévention et leur mise en œuvre :

  • Les principes généraux de la prévention.
  • Amélioration des conditions de travail, protection collective, protection individuelle.
  • Définitions : de l’accident, de l’incident,  de l’anomalie.

 Analyse à priori des risques :

  • les indicateurs de l’entreprise (taux de fréquence, taux de gravité, taux de maîtrise)
  • La fiche de tâche,
  • la fiche de poste,
  • l’accident du travail, l’accident de trajet
  • la maladie professionnelle.
  • la pénibilité

 Analyse à posteriori des risques :

les méthodes d’analyse des causes d’accidents.